Trousse de test d’ADN Avellino (10 traitements)

L’intervention facultative LASIK est l’un des actes médicaux les plus sûrs offerts sur le marché dont les résultats dépassent presque toujours les attentes des patients. Les progrès réalisés dans le domaine du diagnostic génétique ouvrent la voie à de nouvelles possibilités en médecine préventive et en médecine prédictive. Les professionnels de la vue peuvent ainsi dépister chez de bons candidats à la chirurgie réfractive et à l’intervention LASIK des troubles auparavant indétectables. La science génétique réduit l’écart entre l’excellence et la perfection.

Un test simple – Le test d’ADN pour le LASIK consiste en un simple frottis buccal qui prend moins de 30 secondes. Le prélèvement est rapide, simple et indolore.

Résultats rapides – Avellino publie les résultats le lendemain dans un portail Web sécurisé réservé aux médecins. Comme nous analysons tous les prélèvements dans notre laboratoire conforme aux normes CLIA, ces tests sont rapides, précis et abordables.
Request More Information

Avantages clés

Avantages clés

Liens

Avellino Labs a réalisé plus de 505 000 tests d’ADN pré-chirurgie réfractive et dépisté une dystrophie cornéenne héréditaire chez plus 550 patients, ce qui a permis de les protéger contre une perte de vision accélérée. Comme ce trouble est deux fois plus prévalent que le kératocône, force est de constater que son dépistage fait maintenant partie de la norme des soins aux États-Unis et dans d’autres pays.

Le dépistage des cinq mutations du gène de la dystrophie cornéenne permet d’identifier les candidats au LASIK susceptibles de développer des complications postopératoires de sorte que les médecins puissent offrir des solutions de rechange au laser.

Avellino Labs a réalisé plus de 505 000 tests pré-chirurgie réfractive et dépisté une dystrophie cornéenne héréditaire chez plus 550 patients, ce qui a permis de les protéger contre une perte de vision accélérée. Comme ce trouble est deux fois plus prévalent que le kératocône, force est de constater que son dépistage fait maintenant partie de la norme des soins aux États-Unis et dans d’autres pays.

Retour